Maître Gims attaqué par son ancien producteur du WATI B en justice

Alors que Maître Gims a décidé de quitter le label Wati B en 2016, le rappeur doit faire face à son ancien producteur, Dadia Diakité. Celui-ci a décidé de l’attaquer en justice en l’accusant d’avoir détourné de l’argent et de s’être affranchi de ses obligations alors qu’il était sous contrat.

Il semblerait que le rappeur Maître Gims ait quelques soucis avec la justice. Il est accusé de plagiat pour un de ses clip dont le titre est intitulé « la même ». En effet, selon une jeune réalisatrice belge, Vianney et Maître Gims auraient plagié l’une de ses vidéos partagées sur YouTube. Et en plus de cette affaire, Maître Gims doit faire face à son ancien producteur et patron du label Wati B qui a décidé de porter plainte contre lui. Ainsi, il est poursuivi en justice pour faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie au jugement. L’avocat de Wati B, Me Yassine Maharsi a confirmé que la société Wati B, qui l’avait découvert et avait lancé sa carrière, reproche au chanteur de les avoir trahis. Par ailleurs, le conseil de Maître Gims affirme n’avoir jamais entendu parler de ces accusations. Mais il se pourrait bien que son ancien producteur, le patron de Wati B ait déposé plainte contre lui. Très mécontent, Dadia Diakité aurait aussi ajouté qu’ils avaient avancé 800 000 euros à Maître Gims. Une somme destinée à la production de son album « Le Cœur a ses raisons ». Mais elle aurait finalement d’avantage servi à assurer le train de vie du chanteur et non pas à la réalisation de l’album. Gandhi Djuna alias Maître Gims aurait également tenté de quitter le label en montant ses propres structures de sa carrière  en parallèle, alors que des contrats le liaient encore à Wati B. Mais les accusations ne s’arrêtent pas là, la star du rap français serait également soupçonné d’évasion fiscale. Pour l’heure, il n’a pas encore répondu face a cette attaque. Les jours à venir nous le diront.

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.