Putsch manqué: suite de l’interrogatoire de l’adjudant KOSSE

Putsch manqué: suite de l’interrogatoire de l’adjudant KOSSE

Le procès s’est poursuivit ce Lundi matin avec la suite de l’interrogatoire de l’adjudant KOSSE. Ce dernier a par ailleurs parlé de sa responsabilité quant au saccage de la maison de feu Salifou Diallo.

Ce lundi 09 juillet 2018, l’adjudant Ouékouri Kossè a confié avoir fait partie de l’équipe qui s’est rendue au domicile du Feu Salifou DIALLO. En effet, à en croire l’adjudant, l’équipe de l’ex-RSP n’est ni de près, ni de loin impliquée dans l’incendie du domicile du défunt.

Dans sa narration des faits, il ressort que l’adjudant-chef major Eloi Badiel a reçu un appel téléphonique du colonel-major Boureima Kéré, lui demandant de se rendre au domicile de Salifou Diallo où des individus s’adonnaient à des actes de vandalisme.

« Nous avons reçu l’ordre du Major Badiel de nous rendre au domicile du feu Salifou Diallo. Nous étions en mission d’observation. Quand nous sommes arrivés, il y avait déjà des flammes. C’était des civils qui pillaient le domicile. Il y a des gens qui sortaient avec des télés, des meubles… Nous avons même intervenu pour récupérer quelques affaires. Mon équipe n’a aucunement brutalisé l’agent de police. Nous sommes restés jusqu’à l’arrivée des sapeurs pompiers. C’est tout ».

Il ajoute qu’à l’arrivée des soldats du feu (sapeur pompier) pour éteindre les flammes, ils (lui et les autres éléments du RSP) les ont même prêté main forte. Et une fois la mission terminée, le major a reçu un appel de Feu Salifou Diallo, lui demandant de passer la nuit dans son domicile avec son équipe, mais celui-ci a décliné la demande. Néanmoins, selon les dires de l’adjudant, ils sont restés jusqu’à l’arrivée de Simporé et Manli, respectivement le chauffeur et le garde du corps du défunt.

Pour clore donc son interrogatoire, le Président du tribunal demande si KOSSE a un dernier mot à ajouter.

L’adjudant affirme alors : « Je suis désolé d’avoir été chez le défunt Salifou Diallo. Monsieur le Président, à cette allure, personne ne va aider son voisin dans ce pays là. Les gens ne relatent pas les faits réels. Moi je suis intervenu parce qu’on pillait le domicile d’un citoyen et c’est moi qui suit devenu le responsable. Je les remercie. En tout cas, moi KOSSE, même si je vois mon voisin en panne en ville, je bombe. »

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.