Sport : des centaines de sportifs au « Marathon des échangeurs » de BF1

image_pdfimage_print

Conférence de presse  du comité d’organisation du « Marathon des échangeurs » de la télévision privée BF1 

Les athlètes en compétition viendront essentiellement du Burkina Faso et des pays de la sous-région ouest-africaine. Cette deuxième édition est placée sous le thème « le casque peut sauver une vie ».

Selon le président du comité d’organisation M. Bili Edouard Tiéno, «au Burkina Faso nous enregistrons annuellement près 6452 accidents de la circulation routière et les 9/10 concernent les 2 roues. Dans ce groupe, les 6/10 des victimes ont entre 16 et 35ans et 4/10 de ces derniers, subissent des blessures à la tête (BNSP2017). Malheureusement, ces chiffres ne cessent de croître ».

Outre cet état de fait, BF1 se donne pour mission d’inculquer « la combativité, la persévérance, l’abnégation et le dépassement de soi, à toute la nation en général et à la jeunesse burkinabé en particulier et pense que le sport est le meilleur moyen d’atteindre cet objectif ».

Pour elle (BF1), cette dynamique se vérifie à travers ces évènementiels sportifs qu’elle organise tous les deux ans, notamment Bf1 freestyle, bf1 muscl’or et l’étalon du sable qui est à sa 1ere édition.

A en croire le président du comité d’organisation, ils souhaitent « créer une attraction, faire parler du Burkina, faire parler de Ouagadougou, ressusciter son âme et comme dans les autres pays capitales de la sous-région, avoir notre rendez-vous annuel de 42 kmn195 ».

Les inscriptions sont ouvertes à partir de ce mois d’avril jusqu’au 16 juin. Les athlètes peuvent s’inscrire à la fédération burkinabè d’athlétisme sis au stade du 4 Août, à la télévision BF1 et sur le site de la télévision www.bf1.tv

Le vainqueur de cette compétition en homme recevra 1 000 000F, une médaille et une attestation de participation, pendant que chez les dames, la gagnante repartira avec 400 000F,  une médaille et une attestation de participation.

Il est également prévu des prix intermédiaires pour les 09 meilleurs hommes et des prix d’encouragements pour ceux classés du 11ém au 20éme rang.

La compétition est placée sous le patronage du Mogho Naba Baongo et de la présidence du ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou. C’est le bourgmestre Béouindé Armand Roland qui en est le parrain.

Agence d’information du Burkina (AIB)
as/ad

Yasmine Traore.

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.