La Zambie émet un mandat d’arrêt contre le chanteur Koffi Olomide

image_pdfimage_print

Le roi de la rumba congolaise est recherché par la justice zambienne pour l’agression d’un photographe à Lusaka en 2012.

Il était appelé à comparaître devant la justice vendredi, mais il ne s’est pas présenté.

L’agent du musicien en Zambie, Mark Mumbalama, a demandé à la justice d’accorder à son client davantage de temps.

Il dit avoir rencontré des difficultés pour transmettre sa convocation au chanteur.

Mais Gilbert Phiri, avocat du plaignant, a demandé un mandat d’arrêt contre l’artiste, affirmant qu’il ne s’était pas présenté lors de ses précédentes convocations devant la justice.

Le plaignant accuse l’artiste âgé de 62 ans de l’avoir frappé au visage.

« Le majeur de ma main droite a été cassé, mon objectif aussi », a-t-il affirmé.

En juillet dernier, la Zambie lui avait interdit d’entrer dans son territoire où il devait donner deux concerts.

Il avait présenté des excuses, qui avaient été diffusées par la radio zambienne.

Koffi Olomide est également poursuivi en France pour l’agression sexuelle de quatre de ses danseuses et fait déjà l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.