Aurlus Mabélé la légende de la musique congolaise meurt ‘du coronavirus’

image_pdfimage_print

Aurlus Mabélé, la star de la musique congolaise est décédé à l’hôpital de Paris, la capitale française, à l’âge de 67 ans.

Des messages d’amis et de parents sur les médias sociaux affirment qu’il est mort du coronavirus, mais cela n’est pas encore confirmé.

Ses fans l’appelaient le roi du soukous – un style musical et de danse congolais très rythmé, devenu populaire dans toute l’Afrique.

Sa fille, la chanteuse française Liza Monet, a tweeté jeudi que son père était mort du coronavirus. « Je suis inconsolable », a-t-elle écrit.

Mav Cacharel, membre du Super Loketo, a également déclaré sur Facebook qu’il était mort du coronavirus.

Son manager, Jimmy Ouetenou, a cependant déclaré à BBC Afrique qu’il n’était pas confirmé qu’il était mort du coronavirus et qu’il avait des problèmes de santé depuis longtemps.

Il a été admis à l’hôpital jeudi et est décédé le même jour.

Aurlus Mabélé, de son vrai nom Aurélien Miatsonama, était originaire du Congo-Brazzaville et s’est installé en France dans les années 1980.

Il est devenu célèbre dans toute l’Afrique de l’Est dans les années 1980, avec plus de 10 millions d’albums vendus, selon le site web de musique Music in Africa.

Facebook Comments
Share Button