Ghana : l’invention d’un système de détection du cancer du sein.

image_pdfimage_print

Au Ghana, un jeune lycéen met en place un système permettant de détecté le cancer du sein.

Mustapha Diyaol Haqq, Un élève  du lycée T.I Ahmadiyya de Kumasi au Ghana, travaillerait sur un dispositif doté d’une intelligence artificielle qui permettrait de diagnostiquer et de prédire le cancer du sein.

Le système d ‘apprentissage automatique à intelligence  artificielle utiliserait deux classifications principales telles la maligne (cancéreuse) et la bénigne (non cancéreuse) pour l’évaluation de la tumeur cancéreuse.

«Je travaille comme instructeur de code et mentor au Ghana Code Club. Je me suis formé à coder et à construire un fichier. J’ai également rédigé mon premier document de recherche sur l’utilisation de l’analyse prédictive pour diagnostiquer le cancer du sein », déclare t’il.

«Le but est de classer si le cancer du sein est bénigne ou maligne et de prédire la récurrence et la non récurrence des cas malins après une certaine période.”

«Pour atteindre cet objectif, nous avons utilisé des méthodes de classification par apprentissage automatique afin d’adapter une fonction capable de prédire la classe discrète des nouvelles entrées», confit le jeune homme.

Il faut noter que Mustapha Diyaol Haqq, est également développeur de contenu, instructeur de code et bénévole au Ghana Code Club.

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.