Spéciale Fête de la musique: portrait d’artiste Mai Lengani

image_pdfimage_print

L’artiste-musicienne burkinabè, Maï Lingani, à l’état civil Maïmounata Lingani est une chanteuse , auteur-compositeur et danseuse.

Jeune femme africaine,charismatique ainsi que talentueuse , elle fait partie des artistes les plus célèbres de son pays.

Née à Koudougou, elle a grandi en Côte d’Ivoire jusqu’à son retour dans son pays natal en 1997. Passionnée de musique et de danse, elle s‘y est formée à la scène et à évolué d’abord localement. Rapidement remarquée et acclamée pour ses interprétations innovatrices alliant musique moderne et traditionnelle, elle a entamé une carrière internationale avec le groupe Burkina Electric qui l’a conduite à se produire sur scène devant de nombreux publics dans les plus grandes salles et festivals du monde.

Maï partage ainsi son temps depuis 2001entre le Burkina Faso, l’Europe et les Etats Unis.La carrière professionnelle de Maï Lingani commence en 1994 en Côte d’Ivoire, pays où elle a vécu jusqu’à l’adolescence, par une formation au théâtre puis la danse à l’Institut National des Arts et des Actions Culturelles (INSAAC) d’Abidjan.

Forte de cette expérience académique, elle va parfaire son talent, en évoluant dans plusieurs groupes  en tant que choriste , danseuse et chanteuse.  Elle participera à divers concours musicaux tel que  la célèbre émission musicale de la télévision ivoirienne « Podium »

En1996, elle rencontre les musiciens Lukas Ligeti (Autriche) and Kurt Dahlke (Allemagne) et participe à l’enregistrement du 1er CD remarqué de leur groupe »Lukas Ligeti & Beta Foly », chez Intuition Records.

Revenue à Ouagadougou en 1997,elle devient rapidement l’une des artistes les plus sollicitée en tant que choriste d’abord, puis elle commence à se produire régulièrement comme chanteuse soliste avec l’orchestre Yumba au « Zaka », le premier club de musique live de la capitale

En 1998, c ‘est avec ce groupe qu’elle gagne le Grand Prix National de la Chanson Moderne Burkinabé, le trophée de musique le plus important du pays; ce prix la la place au 1er plan sur la scène musicale nationale.Dès lors, elle organise des concerts et devient très présente sur les plateaux télés ans son pays.

En 1999, elle se joint de nouveau au groupe Beta Foly produit par Lukas Ligeti, et avec eux démarre sa carrière internationale par une tournée en Europe dans des prestigieuses salles de concerts.

En 2000, elle enregistre son 1eralbum solo «Entrons dans la danse» .Cet album rencontre un vif succès : chanté en moré, dioula, bissa et français, il associe une connaissance parfaite de la musique traditionnelle burkinabé avec l’esprit d’ouverture d’une innovatrice.

L’artiste a revient  en 2015 avec son deuxième album intitulé «MON-Ti » en langue bissa : qui signifie « Je suis ». Cet album comporte dix titres avec des particularités d’expériences musicales à travers la diversité culturelle acquise au cours de son parcours international.

En 2004, elle crée le groupe Burkina Electric avec ses partenaires de longue date. Avec ce groupe elle a enregistre deux Album qui connaitrons un succès incontestable sur le plan international. De 2014 a ce jour Mai Lingani a tourne en Europe et en Afrique au Burkina ou elle réalise des prestations scénique dans les Instituts Français,au Festival panafricain de Film le FESPACO en collaboration avec la grande chorégraphe et danseuse Irene Tassembedo et avec sa formation le Tangare band.Toujours a la quête de l’excellence elle n’arrête pas de nous surprendre avec ses multiples talents entre autre comme présentatrice d’évènement et promotrice du festival international jeune et tout public de Ouagadougou/Burkina Faso dénommé BEOG BIIGA

Mai Lengani a validée son ticket pour le Festival fête de la musique qui se tiendra le 19, 20, 21 à la place de la nation.

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.