image_pdfimage_print

Trois artistes musiciens burkinabè ont dénoncé jeudi, «une gestion opaque» du fonds de promotion culturelle du BBDA, relevant «du copinage, du clanisme et du marchandage» dans la sélection des bénéficiaires. «Certains collègues artistes aux dossiers similaires voire moins fournis que nous pour ne pas dire aux dossiers incomplets, se retrouventLa suite….