Annultion du concours “la guerre des fesses”: le ministère de la femme se réjouit

image_pdfimage_print



Plus jamais on ne jouera avec l’image et l’intégrité de la femme burkinabè!!!!!

laure“Ils” ont encore voulu exploiter de façon perverse l’image de la femme, l’image de la femme intègre burkinabè.
Un évènement dit ” La guerre des fesses” organisé par un bar situé dans le quartier Gounghin de Ouagdougou et dont la finale était prévue pour hier 08 septembre dans la soirée (annoncée en grande pompe sur une chaîne de télévision )
Une initiative mondaine attentatoire à l’intégrité de la femme et dont la marraine n’était autre que la “reputée” Eudoxie Yao, connue pour ses frasques obscènes sur les réseaux sociaux.
Fort heureusement, cette soirée hot qui promettait des étincelles de souillure sur l’image de la femme, a été purement et simplement annulée par les autorités compétentes.

Une fois encore le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille interpelle les femmes et les filles burkinabè à se départir de tout comportement portant atteinte à leur dignité. La lutte contre la discrimination sexuelle est d’abord le combat des femmes et elle passe par la valeur qu’elles donnent à leur propre image. Le ministère se fait le devoir de les accompagner, de les aider à mieux valoriser leur image mais elles en demeurent les principales actrices.
Le ministère en charge de la Femme réitère son appel à l’endroit aussi des entreprises de publicité qui doivent bannir pour des questions d’éthique, les messages portant atteinte à la dignité de l’homme en général et de la femme en particulier. Aussi la promotion des valeurs culturelles positives doit être leur préoccupation.

Facebook Comments
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *