Le clash : HERVE HONLA vs DAVID le Combattant

 

En guise d’éclaircissement sur l’histoire qui fait le plus parler en ce moment, le journaliste culturel était face à l’artiste David le Combattant cette matinée du 18 novembre. En rappel, le journaliste reproche à l’ex membre de Faso Combat un comportement « non exemplaire » tandis que ce dernier, en guise de réponse a publié sur la toile une photo compromettante de l’artiste. En direct sur radio oméga à 11h voici ce que les deux David se sont dit :

Hervé David Honla

« J’ai fai un constat qui est unanime. David pose souvent des actes et gestes qui attirent l’attention. J’ai fait ce papier pour interpeller et l’artiste et tous les autres du domaine. C’est surtout sa réaction qui m’a interpellé. J’ai interpellé l’artiste  j’ai pris un angle, la critique constructive. Il le sait : il m’appelle même plusieurs fois pour dire oui c’est bien ca nous aide… Donc j’ai malheureusement été surpris par sa propre réaction. Un comportement désastreux dont j’ai fait la preuve, j’ai vu ses comportements hors du pays ; Donc lorsque quelqu’un te propose au pays une prestation contre la somme par exemple de 600 000 francs il faut l’accepter. Il m’est revenu que tel n’était pas le cas et qu’il exigerait des montants faramineux ».

David le Combattant:

Il y a 10 ans, il a écrit sur moi. Il a dit que ma femme a accouché d’une fille et plus tard d’un garçon. Il n’a pas pris le soin de me consulter pour savoir. Par ailleurs, nulle part je n’ai jamais 5 chambres climatisées. Je rentre dans des villages pour moins que ça. Même pour 250 000 francs j’ai presté dans les villages. Ce que je ne supporte pas, c’est les foutaises de certains promotteurs. Par exemple je pars à BOUSSE pour une prestation… Une fois sur place on me fait comprendre que c’est encore plus loin…plus loin toujours finalement à 20 km de là. Ca ne fait pas serieux.

J’ai lancé un single, j’ai utilisé « tu m’as trompé ». Car depuis 17 ans je me bats pour ma carrière et toi en une publication tu veux faire croire que je m’amuse avec mon travail. Donc j’ai pris une photo ou il dormait et j’ai illustré cela par un « journaliste saoulard ».

Hervé

« Je ne suis pas obligé d’appeler l’artiste avant de faire ma critique. Il a jeté le micro en scène. D’autant plus que ce sont des actes que j’ai vus moi-même. Je ne tolère pas que l’on fasse faussement allusion à ma vie privée. Donc c’est un coup bas. Donc quand je constate qu’un artiste fait une activité illégale je dénonce. Je ne fais pas d’affairisme dans la matière. Je ne confonds pas le travail et les relations  « amicales ».

DAVID

Pour revenir sur la prestation en question, figurez-vous que pendant ma prestation, la musique de Dj LEO est balancée. Donc j’ai réagi sur le champ. J’ai jeté le micro…Je ne suis pas hypocrite. Mais les gens ne racontent que les mauvais trucs.

Je ne peux pas apprendre aux journalistes culturels leur travail…Mais je ne tolère pas que l’on raconte des mensonges sur moi. Je voudrais qu’il vérifie certains propos avant de les publier

HERVE HONLA

Quand je fais un article que les artistes jugent faux. Plutôt que l’on critique mon travail, je préfère que l’on démente dans le même régistre. Je peux faire une erreur. Mais que l’on soit professionnel. Je suis à une soirée privée, on me filme et on publie sur le net. Après on me fait comprendre que c’est pour le buzz. Mais non ! Un buzz c’est toujours consentant. Il utilise la vidéo, les photos à mon insu…

David

Vous comparez mon comportement à celui de Malkom.  Malkom c’est mon grand frère, on est même toujours bien en contact, je ne suis pas accro aux comparaisons. Je sais qu’on saura plus tard ma valeur.

L’image que j’ai utilisée c’était par rapport aux injures. Je ne pense pas l’avoir insulté. J’avais même prévu de faire une vidéo dans laquelle je publirais « Hervé Onla » je t’ai trompé.

HERVE

« Je tire comme leçon que je dois juste continuer, malgré les multiples réactions des internautes et des fans. On m’a même dit que je suis pire que le diable. Je ne lui en veux pas pour cette image. Parce que lui-même n’était pas présent à ladite soirée. J’y étais avec Papus (Zongo ndlret d’autres amis dont Georges KABORE. J’en veux à la personne Georges KABORE qui est à l’origine de la sortie de l’image. J’étais prêt pour ce bonhomme, mais c’en est fini ».

DAVID

« J ’ai trompé mes fans, j’ai trompé Hervé. Je m’en excuse. »

HERVE

« Je ne conteste pas son talent, il a ses dérives comme tant d’autres…Sofiano…etc. Un artiste a ses dérives donc soyons professionnels ».

La tolérance est en train de disparaître. La population ne prend pas les buzz à la légère. Nos artistes doivent soigner leur image, est-on tenté de dire.

 

 

Facebook Comments
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils