Spéciale fête de la Musique: Le promoteur s’exprime sur la 12ème édition

image_pdfimage_print

La 12ème édition du Festival fête de la musique qui a battu son plein dans la ville de Ouagadougou durant  72h a pris fin le mercredi 21juin avec une apothéose riche et de couleurs.Juste après la cérémonie de clôture, nous avons tenté d’aborder le promoteur de ce festival Mr ALEXIS ALLOGNON pour recueillir ses impressions sur ledit évènement.

OUAGA 24 (O.24) : pouvez vous nous dire si toutefois les objectifs visés au départ ont été atteints ?

Alexis ALLOGNON(A.A) : les objectifs c’est toujours mettre en avant la musique Burkinabè à l’occasion de la fête de la musique et c’est ce que nous avons essayé de  faire d’ailleurs. Nous avons essayés encore une fois de plus, de montré aux yeux du monde entier, que au Burkina Faso nous avons des Musiciens talentueux et vous avez pu constater cette pléiade d’artistes qui ont défilés sur la scène du Festival Fête de la musique; et le public qui a aussi répondu présent à l’appel en sortant massivement pour accompagner cet évènement .

OUAGA24 (O.24) : le mardi 20juin la prestation n’a pas eu lieu es ce que tous les artistes qui  ont été programmés pour ce jour ont eu la chance de prester ?

(AA) :C’est vrai que le mardi nous n’avons pas pu du tout jouer à cause d’un phénomène que nous ne maitrisons « la pluie ». C’est Malheureusement la situation qui arrive chaque mois de juin.  Il faut faire face à cet élément qui est la pluie. Malheureusement sur les 3 jours nous avons pu faire seulement 2jours de spectacles mais les artistes qui n’ont pas pu jouer le mardi, se sont retrouvés sur la scène du mercredi et tous ont eu la chance de prester et c’est le plus important.

OUAGA 24 (O.24) : pour les éditions à venir qu’est que vous prévoyez ? Allez vous servir quelque chose de neuf au public ou on doit s’attendre à revoir ceux qui ont été sur la scène de la 12ème édition ?

Vous savez chaque année, on cherche à innover et à apporté quelque  chose de nouveau afin que le public ne dise pas que chaque année c’est la même chose. Déjà sur le plan artistique nous avons essayés de vous proposer ce que vous n’avez pas l’habitude de voir au Festival Fête de la Musique.  Tous les artistes pratiquement qui ont presté cette année n’ont jamais presté au Festival. Donc nous tirons les conclusions à la fin de chaque  édition et nous essayons de voir ce qu’il faut apporter, ce qui a  été bien, ce qui n’a pas été bien tout en essayant de parfaire et proposer quelque de mieux à tout ceux qui aiment la musique et qui viennent nous soutenir chaque année.

OUAGA.24 (O.24): lors de la conférence de Presse en tant que promoteur tu as eu à préciser que le budget de cette année était moins que les années antérieures.  Mais malgré tout vous avez tenu a ce que le festival ait lieu. Y’a-t-il eu quelque chose de moins que les autres années ?

(AA): alors il faut dire déjà que sur le plan budgétaire nous n’avons pas pu atteindre nos objectifs. Cela a fait que le comité d’organisation n’a pu proposer ce qu’on al voulu réellement.  Je veux rappeler que chaque année, nous ce que nous souhaitons proposer aux festivaliers est la, et ce que notre budget nous permet de proposer est la. Alors quand ca ne va pas sur le plan financier il faut essayer de réadapter ce budget  et c’est ce qu’on a fait d’ailleurs cette année.

Il termine en poursuivant qu’il espère que les années à venir la participation des sponsors sera véritablement à la hauteur de leurs  attentes tout en reconnaissant que cette année le contexte financier est assez difficile et il espère que l’année prochaine ce serait mieux afin qu’il puisse proposer quelque chose d balaise.

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.