Kim Kardashian accusée de prendre de la cocaïne par les internautes

Et ces deux lignes blanches derrière toi, c’est quoi exactement ? Kim Kardashian est accusée par les internautes de prendre de la cocaïne.

Lundi, la star américaine a posté des vidéos sur les réseaux sociaux pour promouvoir une nouvelle collection pour enfants, mais derrière elle, ses fans n’ont pas manqué de remarquer deux lignes bien parallèles sur une table, le tout ressemblant à s’y méprendre à de la drogue. Et la rumeur s’est répandue… comme une traînée de poudre.

« Je ne joue pas avec les rumeurs »

Devant les nombreuses réactions, la jeune femme a décidé de clore le débat : « Je ne joue pas avec des rumeurs comme ça, alors je vais y mettre un terme rapidement. C’est du sucre de notre atelier sucré de chez Dylan’s candy shop ».

Kim Kardashian est effectivement allée acheter des bonbons avec sa fille North, note TMZ. Mais, vous faisiez des lignes de sucre quand vous étiez enfant, vous ?







A 35 ans et mère de 2 enfants, Kim Kardashian pose totalement nue( images)




Kim Kardashian a pris la pose pour le GQ Magazine américain, une première dans sa “carrière” et sans surprise, elle apparaît totalement nue, l’intimité à peine dissimulée par une veste en cuir serrée contre son corps.

La star de 35 ans illustre le numéro baptisé “Love, Sex and Madness”. Le magazine souligne: “Kanye est peut-être le génie artistique de la famille, mais Kim est la boss.” Kanye appréciera.

Le magazine a déjà annoncé que d’autres photos du même acabit seront publiées dans les jours à venir.

kim-kk




Kim Kardashian : un nouveau rebondissement dans l’affaire du braquage

kim-sexy Dans la nuit du dimanche 2 octobre au lundi 3 octobre, Kim Kardashian s’est fait braquer dans son hôtel à Paris lors de sa dernière visite pour la Fashion Week. 5 hommes sont entrés dans sa chambre afin de lui dérober près de 10 millions d’euros, dont sa bague de mariage.




Mais coup du sort, voilà un rebondissement plutôt insolite, qui pourrait apporter une grande aide dans l’enquête en cours. En effet, les braqueurs de Kim Kardashian auraient laissé échapper dans leur course l’un des bijoux dérobé à la vedette de téléréalité. C’est un passant qui a retrouvé le bijou de valeur, près du lieu du braquage, et est allé ensuite le remettre aux policiers.

kim-kaneEt Il serait possible d’y retrouver des traces d’ADN qui permettrait de remonter à la bande de voleur. La pierre fine a été retrouvée aux alentours de la rue Tronchet (Paris 8e). La brigade de répression du banditisme aurait récupéré le bijou pour tenter de faire avancer l’enquête sur ce vol, rapporte le Daily Mail.

Le site Radar Online, rapporte même que Kanye aurait tenu une réunion de crise secrète avec tous les membres de la famille de Kim pour revoir leur système de protection. Kanye est tellement traumatisé par l’agression de sa femme qu’il aurait également exigé qu’elle ne fasse plus partie de la télé-réalité familiale.

afrikmag




Kim Kardashian très choquée après son braquage

Dans la nuit de dimanche à lundi, cinq malfaiteurs déguisés en policiers se sont introduits par la porte principale dans la résidence où séjournait Kim Kardashian. Sous la menace des armes, le veilleur de nuit a ouvert l’appartement de la star. Ils ont ligoté cette dernière avant de partir avec un butin estimé à plus de 10 millions d’euros.



kim-tristeKim Kardashian “est très choquée mais indemne physiquement”, a assuré sa porte-parole. Lundi matin, les journalistes ont vu des véhicules aux vitres teintées quitter la résidence de luxe où a eu lieu le braquage.

Son mari, le rappeur Kanye West, se trouvait à New York au moment des faits. Il donnait un concert au festival The Meadows. Il y chantait depuis une heure, lorsqu’il a lancé au public médusé “désolé, je dois arrêter le concert”, avant de s’éclipser. Un responsable du festival a ensuite expliqué que le chanteur était parti en raison d’une “urgence familiale”.

Kim Kardashian aurait donc quitté la France lundi matin, après avoir été entendue par la police.

Des failles sécuritaires béantes

Pascal Duvier, qui suit la star américaine dans la plupart de ses déplacements, accompagnait l’une des soeurs Kardashian « en boîte de nuit », selon des sources proches de l’enquête.

Comment admettre une telle négligence dans un établissement qui accueille des stars d’une telle envergure ? La réponse à cette question semble qu’il n’est pas aisé de différencier les insignes des policiers et que la résidence en question n’était connue que de bouche à oreille et ce dans le cercle restreint des célébrités. Mais cela ne suffit certainement pas à expliquer la facilité d’accès dont ont bénéficié les malfrats. Et dire qu’ils n’ont emporté que du « matériel » !« Ce braquage nuit à l’image même de la France » a assuré un porte-parole de la police.

O. Aristide( Stagiaire)




Kim Kardashian séquestrée et agressée

Dans la nuit du dimanche 2 au lundi 03 octobre, des malfrats ont attaqué la résidence où séjournait la star américaine Kim Kardashian.



kimIl est 3 heures du matin lorsque cinq personnes, cagoulées, armées et portant de faux brassards de police entrent dans la résidence de luxe de Kim Kardashian, située sur la rue Tronchet dans le 8ème  arrondissement. La présentation des fausses cartes de police passe facilement auprès du gardien de l’hôtel.

Un braquage en toute simplicité

Les braqueurs ont menotté le réceptionniste de la résidence privée, l’ont menacé avec une arme et lui ont ordonné de les conduire à la chambre de Kim Kardashian. Trois des malfaiteurs sont restés en bas pour faire le guet. Les deux autres sont montés avec le réceptionniste, qui leur a ouvert la porte de la chambre de la vedette.

Kim Kardashian était alors seule lorsque les voleurs y ont fait irruption. L’un d’eux l’a menacée en appuyant le canon de son arme sur sa tête. Après avoir commis leur vol, les braqueurs ont enfermé Kim Kardashian dans sa salle de bains, où ils lui ont ligoté les mains et les pieds avec du Scotch.

Les voleurs sont repartis avec un butin estimé à environ dix millions d’euros par la victime. Ils se sont emparés de sa bague de mariée d’une valeur déclarée de quatre millions d’euros et d’un coffret de bijoux estimés à six millions d’euros. Ils sont aussi repartis avec ses téléphones portables et 1 000 dollars en liquide.

La préfecture de police de Paris a assuré que “tout”était “mis en œuvre” pour “interpeller les auteurs” du braquage.

O. Aristide( stagiaire)