Floby dément avoir tapé Byen Boubié

image_pdfimage_print



FLOBYYLe journal le quotidien dans sa parution d’hier 11 aout révélait que kl’artiste Floby avait porté la main sur un monsieur du nom de Byen Boubié. Interrogé par nos confrère du site internet Afriyelba l’artiste ne s’explique pas ce dont on l’accuse car selon lui il n’a jamais porté la main sur cet homme. Voici sa version des faits

” Pour vous dire vrai, j’ai été étonné de voir ces accusations sur les réseaux sociaux et dans la presse. Il est vrai que nous avons eu une altercation avec le monsieur en question mais je vous assure que je n’ai pas porté la main sur lui. Voilà comment les choses se sont passées. Il y a 4 jours de cela, après le studio, avec mon manager, mon arrangeur et mes accompagnants, nous sommes allés nous assoir dans un maquis qui se trouve à 50 m de chez moi pour prendre un verre. Nous y étions de 20h à 22h. Et comme nous n’étions pas loin de chez moi, évidemment mes chiens m’ont suivis. J’ai deux chiens à la maison, j’aime bien les animaux. Ils étaient couchés juste à côté de moi dans le maquis. Il y avait pleines de personnes dans le maquis et aussi pleins de passants, le maquis étant situé aux bords d’une rue fréquentée. Entre temps, les chiens du quartier ont commencé à aboyer un individu qui passait. Tout naturellement mes chiens se sont levés à côté de moi et ont commencé aussi à aboyer. Mais ils n’attaquaient pas l’individu en question. Ce dernier, malgré que les chiens  ne l’attaquaient pas, a ramassé des cailloux et les a lapidés. Une fois, deux fois et même 3e fois. Comme les cailloux nous atteignaient, je me suis senti obligé de réagir. C’est ainsi que j’ai interpelé le monsieur en lui disant de faire attention parce qu’il risque de blesser un d’entre nous. Il ne m’a pas écouté et a continué à lapider. Nous nous  sommes maitrisés et nous ne lui avons plus rien dit. Entre temps il a cessé de lapider et a continué sa route. Arrivé un peu devant il est revenu avec des cailloux plus gros et a recommencé à nous lapider en nous traitant de voyous et de vauriens. C’est ainsi qu’un de mes petits s’est levé, est allé vers lui et l’a giflé. Je me suis levé pour aller calmer le petit. Lorsque je suis arrivé je me suis rendu compte que c’était une personne âgée puisqu’il avait des cheveux blancs. Toute suite le monsieur m’a reconnu et a appelé mon nom. J’ai dit à mon petit de le laisser parce que c’est un vieux. Voici comment les choses se sont passées.”

Quand a la suite a donné à cette affaire l’artiste s’en remet à son staff . Pour l’artiste des personnes tapis dans l’ombre veulent ternir son image conclu-t-il.

 

Facebook Comments
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *