L’artiste musicien Madou Djan inhumé à Bobo-Dioulasso

Décédé dimanche, l’artiste musicien burkinabè Madou Djan, virtuose de la musique bobo et mandingue, a été inhumé le lendemain lundi au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso.

L’artiste musicien burkinabè, virtuose de la musique bobo et mandingue Mouhamed Kafando dit Madou Djan a été inhumé lundi après une prière funèbre en présence des autorités et des acteurs culturels bobolais qui ont exprimé leurs peines face à cette disparition.

Interné au Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso depuis fin novembre 2020, l’artiste est décédé ce dimanche.

«C’est un sentiment de tristesse et de frustration qui m’anime parce que c’est un grand artiste que nous avons perdu, une icône de la musique dans le Grand Ouest», a déclaré l’acteur culturel Diakité Diafodé Kaba Alexandre joint au téléphone depuis Bobo-Dioulasso par l’AIB.

L’inhumation de Madou Djan a été précédée lundi, par une cérémonie d’hommage dans sa famille en présence des autorités politiques, coutumières et religieuses et des acteurs culturels burkinabè.

Une cérémonie de Doua (prière) pour le repos de son âme a eu lieu le mardi à la mosquée de Dioulasso-Bâ à Bobo-Dioulasso.

Facebook Comments