Patrick Nguema Ndong

Patrick Nguema Ndong, le célèbre animateur est décédé

Patrick Nguema Ndong (64 ans) est décédé ce 23 décembre des suites d’une maladie.

Le célèbre présentateur de radio, maître de sports de combat asiatiques et expert en sciences occultes, est décédé à Libreville.

l’ex animateur vedette d’Africa n°1 qui a bercé plusieurs générations d’africains à travers le continent et au-delà est décédé ce 23 décembre, peu après 22h à Libreville. 

Wakatt Communication

L’illustre disparu laisse derrière lui une passion pour les sciences occultes africaines qui lui est venue à 13 ans, à la mort de son grand-père.

Durant plusieurs décennies, il a bercé le quotidien et l’imaginaire de nombre d’africains via la radio panafricaine Africa n°1 via ses émissions qui sont aujourd’hui des légendes en plus d’être des œuvres radiophoniques pour la postérité.

Né à Royat (France) en 1957, Patrick Nguema Ndong était titulaire d’un master de littérature comparée et d’études religieuses à l’université d’Indiana (États-Unis).

Patrick Nguema Ndong a bercé l’enfance et la jeunesse des dizaines de milliers d’africains à travers son émission « L’aventure mystérieuse », un film radiophonique d’une originalité étonnante. Ce film sonore a été diffusé durant plus de 20 ans sur les ondes de la radio panafricaine qui était captée dans toutes les capitales de l’Afrique francophone y compris Paris. Il était écrit à la manière du monde fantastique de Marvel.

L’aventure mystérieuse reproduisait des histoires où le mystérieux est le thème principal. Le sorcier Fifian Ribana, le général Mangani Mangwa ou le professeur Eubénézer Euthanazief sont souvent les principaux personnages dans la ville imaginaire de Bangos.

Patrick Nguéma Ndong animait sur Africa N°1 l’émission « Triangle », liée aux sciences occultes.

Il a publié un livre intitulé « Rêves de serpent3 » dans lequel il donne la signification de 20 rêves d’auditeurs.

Après une formation en karate shotokan Patrick Nguema Ndong étudie le viet vo dao, art martial vietnamien. 5e dan de l’école tahn long, il souffrait d’un claquement musculaire qui l’avait obligé de marcher à l’aide d’une canne.

Facebook Comments