Zambie: Koffi Olomidé expusé à jamais du pays

image_pdfimage_print

Koffi Olomide, le King de la Rumba congolaise, ne pourra plus jamais se rendre en Zambie en raison des nombreuses allégations criminelles qui pèsent sur lui.

L’on rapporte que ce dernier est accusé d’avoir agressé un photojournaliste en Zambie, lors de sa précédente visite dans ce pays au sud de l’Afrique.

Il est également accusé d’avoir agressé sexuellement ses danseuses, de les avoir kidnappées et de les avoir fait voyager en France sans visa.

Koffi Olomide avait été invité pour deux spectacles plutôt ce mois mais ils ont été annulés. Avant cette interdiction, le chanteur avait déclaré dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux que la « Zambie est comme sa seconde patrie.»

Samedi dernier l’ambassade de France en Zambie a également ordonné l’arrestation de Koffi Olomidé.

L’ambassadeur de France en Zambie, Sylvain Berger, a menacé d’impliquer Interpol dans son arrestation. Selon ce dernier, le chanteur n’a pas encore été blanchi des accusations portées contre lui en France.

Le Congolais âgé de 62 ans connu pour son style de vie extravagant n’est pas nouveau à la controverse.

En 2016, il a été filmé en train de donner des coups de pied à l’une de ses danseuses au Kenya. Il avait été immédiatement expulsé.

En 2012, il a écopé d’une peine de trois mois de prison avec sursis pour avoir agressé son producteur, Diego Lubaki.

En 2008, il a été accusé d’avoir donné un coup de pied à un cameraman de la chaîne de télévision privée RTGA en RDC.

 

Facebook Comments
Share Button

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.