L’élection de Miss Côte d’Ivoire réveille l'”ivoirité”

Samedi 1er juin, Tara Gueye la demoiselle de 22 ans, qui portait déjà pour couronne celle de Miss Yamoussoukro, s’est vue sacrée Miss Côte d’Ivoire 2019.

Apres le sacre de la jeune fille une vilaine polémique apparait sur les réseaux sociaux. En question : la nationalité de Tara Gueye, ou plutôt ses origines.

La mère de la jeune fille est ivoirienne mais son père est sénégalais. Il n’en fallait pas plus pour exciter certains esprits prêts à remettre en cause la légitimité de sa victoire.

Wakatt Communication

Si l’immense majorité des commentaires ont salué le sacre de Tara « née dans une marmite de beauté », d’autres internautes se sont évertués à dénoncer la victoire d’« une étrangère », interrogeant faussement si « une Ivoirienne peut désormais concourir à l’élection de Miss Côte Sénégal ? »

epuis samedi, les témoignages de soutien à Tara Gueye ont largement submergé les signes d’aigreur. « Heureusement que des figures symboliques comme Didier Drogba réagissent. En 2003, tout le monde se taisait », commente encore Francis Akindès.

Fiers de notre petite sœur la Miss Côte D’Ivoire 2019 @comitemissci qui représente la richesse de la diversité culturelle en Côte d’Ivoire à l’image de ce qu’est le monde d’aujourd’hui 
Félicitations Tara Gueye nouvelle ambassadrice de la Côte d’Ivoire ?? ???????????????????? pic.twitter.com/Zsfrg4d76s  Didier Drogba (@didierdrogba) 4 juin 2019

Facebook Comments